Krav-maga

Responsable de la Division Nationale "Krav-Maga" (RDN) : Florent GIRAUD

 

Histoire et fondateur

Le KRAV-MAGA (en hébreu : combat rapproché) est la self-défense officielle et le système de combat adoptés par l’armée, la police et les services de sécurité israéliens. Le Krav-Maga a été inventé par Imi LICHTENFELD, qui durant sa carrière militaire en a élaboré la méthode. En 1964, lorsqu’il quitta l’uniforme, il s’appliqua à améliorer le kravmaga pour le rendre accessible aux besoins civils.
Quelques dates clés :
  • En 1972 la première formation d’instructeur destiné aux civils à l’institut Wingate démarre. Dès lors la méthode se répand auprès de nombreux civils.
  • En 1978 Imi crée l’Israeli Krav-Maga Association pour disséminer la méthode et transmettre ses valeurs. Il en restera le président jusqu’à la fin de sa vie. Le Grand Maître Haim Gidon aujourd’hui en est le successeur et à repris le flam
    beau.
  • En 1981 le Krav-Maga commence à se développer dans le monde.
    Jusqu’à ses derniers jours, Imi continua à développer les techniques de Krav-Maga et ses concepts. Il supervisait personnellement les plus hauts gradés du Krav-Maga et passait du temps avec les instructeurs. Imi contrôlait les progrès et les réussites de ses élèves, les captivant avec sa personnalité unique et son sens de l’humour prononcé et leur communiquant sa connaissance et son avis.

 

 

Principes techniques

Il est composé de la self-défense et du combat au corps à corps. Cette méthode combine des techniques provenant de la boxe, du muay-thaï, du judo, du ju-jitsu et de la lutte.
  • La self-défense est la charpente de cette discipline.
  • Elle est la somme de techniques variées permettant de se défendre contre une attaque, d’éviter les blessures et de venir à bout d’un assaillant.
  • Elle comporte des parades contre une grande variété d’attaques : coups de poing, coups de pied, étranglements et saisies.
  • Elle permet également de se défendre contre des attaques armées (avec  bâton,  couteau, pistolet, etc.).
  • Le combat au corps à corps constitue une phase plus avancée du Krav-Maga. C’est la façon de neutraliser rapidement et efficacement un adversaire.
  • Le Krav-Maga renforce l’esprit de ses pratiquants en leur donnant la capacité de gérer des confrontations violentes dans un état de stress.
  • Pas besoin d’une condition physique particulière ni d’avoir déjà pratiqué un sport de combat. Le Krav-Maga est une discipline pour tous.

 

Fédérations mondiales

Aujourd'hui, il existe de nombreuses fédérations de Krav-Maga :
L'originel IKMA (dont fait partie Florent GIRAUD)
  • - la plus répandue en Israël : KAMI
    - la plus répandue en Europe : FEKM
    - la plus répandue aux USA : KMAA
    - la plus répandue en Amérique Latine : FSAKM
    - la plus étendue dans le monde : IKMF.
Chaque fédération développe un style de Krav-Maga qui lui est propre, en fonction de la vision du « Krav » de ses dirigeants, de leurs philosophies et expériences de la vie. Chacun affirmera également que « son Krav » est le meilleur et qu'il est dans la lignée de Imi...

 

Esprit de pratique

Notre philosophie et notre vison au sein de la FSC est claire : "Il n'y a évidemment pas de meilleur « Krav » dans l'absolu ! Car la perfection n'existe pas... Le meilleur « Krav » sera à notre sens celui qui correspondra le plus à notre perception de ce qui nous entoure.... Perception qui évolue sans cesse avec l'âge et l'expérience. Le Krav Maga de Imi et de l'IKMA n'était pas un système figé, mais un concept modulable en fonction de certains principes de bases, que chacun adapte à sa personnalité et à sa morphologie... toujours dans un seul but : "l’efficacité et le pragmatisme" (dixit Florent GIRAUD).

 

Les grades techniques

Diplômes d'enseignant de club en activités de sel-défense mention "krav-maga"

Comme pour les autres disciplines affiliées à la FSC, il existe TROIS niveaux de diplôme d'enseignant de club :
  • - 1er degré [DAF] : Diplôme d'Animateur Fédéral. Il permet de mettre en place et d’encadrer une séance de sports de combat et arts martiaux quel que soit le public,
    - 2e degré [DIF] : Diplôme d'Instructeur Fédéral. Il permet d’assurer la responsabilité technique et pédagogique d’un club de sports de combat et arts martiaux,
    - 3e degré [DPF] : Diplôme de Professeur Fédéral? Correspond à un enseignant expérimenté dans sa propre discipline et possédant des fortes connaissances dans les disciplines du même groupe permet des fonctions de cadre régional (aide à la formation des diplômes d’enseignant de club).
N.B. : Le dispositif de formation d'enseignant de club est détaillé au menu "Formations"
Licences
Évènements
Formations
Contact