Grades techniques de couleur délivrés par l’enseignant du club

 

Il s'agit des grades de base délivrés par l'enseignant lui-même en club ou ceinture de couleur pour certains arts martiaux et sports de combat. Ex.: bracelet brachial de grade pour le muay-thaï (prajeet/praciat).
N.B.: POUR LA PLUPART DES DISCIPLINES PRATIQUÉES AU SEIN DE LA FSC, LA PROGRESSION DES CEINTURES DE COULEUR RESPECTE CELLE DES FÉDÉRATIONS INTERNATIONALES D'ARTS MARTIAUX & SPORTS DE COMBAT. Il S'AGIT NOTAMMENT DE LA NOMENCLATURE INSTIGUÉE PAR L’EXPERT JAPONAIS, MIKINOSUKE KAWAISHI, DANS LES ANNÉES 1930, EN ANGLETERRE & EN FRANCE.

 

1 - GROUPES DE SPÉCIALITÉS MARTIALES & SPORTIVES

1 - ARTS MARTIAUX [AM] : TRADITIONNELS [AMT] & MODERNES [AMM] : À MAINS NUES & AVEC ARMES

. ARTS MARTIAUX JAPONAIS [AMJ] : JUDO TRADITIONNEL (NAGE-WAZA/NE-WAZA) [JT], KARATE TRADITIONNEL [KT], KO-BUDO [KOB], BU-JUTSU [BUJ]

. ARTS MARTIAUX CHINOIS [AMC] : JEET-KUNE-DO [JKD]

. ARTS MARTIAUX DU SUD-EST ASIATIQUE [AMSEA] : KALI / ARNIS / ESKRIMA [KAE]

2 – ACTIVITÉS D'AUTO-DÉFENSE [DEF] : JU-JITSU TRADITIONNEL [JJT], KICK-DEFENSE [KD], KRAV-MAGA [KM], P.I.SELF-DEFENSE [PI]

3 – ACTIVITÉS MARTIALES DE FITNESS [FIT] : AERO-KICK [AK]

4 – BOXES PIEDS-POINGS [BPP] : FULL-CONTACT [FC], KICK-BOXING [KB] (LOW-KICK [LK] et JAPAN-KICK [K1]), MUAY-THAI (THAI-BOXING) [MT]

5 – ACTIVITÉS DE TYPE PIEDS-POINGS-SOL [PPS] : BOXE LIBRE [BL], SHOOTO/MMA [ST]

6 – LUTTES SPORTIVES AU CORPS-À-CORPS [LUT] : SUBMISSION-WRESTLING [SW]

7 – ACTIVITÉS MARTIALES DU HANDISPORT [HAN] : ACTIVITÉS CORRESPONDANT AUX 6 GROUPES PRÉCÉDENTS

 


2 - AVERTISSEMENT

Compte tenu des pratiques de club, allant du cours à mains nues souvent complété par un travail des armes, à d’autres plus orientées vers les versions sportives (de compétition) : notamment en boxes pieds-poings ou en sports pieds-poings-sol ; la Commission Nationale des Grades et la Commission Nationale de Formation proposent un programme d’examen pour chacune des spécialités de la FSC-France.
Néanmoins, il est indispensable de rappeler le rôle de chaque enseignant : « initier les élèves à l’ensemble des pratiques martiales et sportives », sachant que les disciplines au sein de la FSC-France forme un "tout". Ainsi les pratiquants orientés vers certaines disciplines ne doivent en aucun cas ignorer les autres formes de pratique. On trouvera ainsi dans le programme des ceintures de couleur « version boxe pieds-poings » une évaluation sur les acquisitions minimales en lutte au corps-à-corps et en version self-défense. Ainsi ce triptyque respecté, permettra à tout pratiquant de concourir dans les différentes disciplines appartenant à au même groupe de spécialités (ex. : les « sports pieds-poings-sol-soumission ».

 


3 - DÉFINITION DES GRADES DE COULEUR

Les ceintures de couleur se présentent comme des étapes jalonnant les parcours d’apprentissage et valident les acquisitions des pratiquants. Ainsi, elles permettent à tous de se situer dans la hiérarchie des niveaux de maîtrise (repères extérieurs).
Ces grades sont délivrés par le responsable technique de la salle (instructeur 2ème degré minimum ou moniteur). A l’approche du passage de ceintures, c’est à l’enseignant lui-même d’indiquer à son élève si ses acquis actuels lui permettent d’intégrer un grade supérieur.

 


4 - L’INTÉRÊT D’UN PASSAGE DE GRADES

Le passage de grade doit être l’occasion pour l’élève de faire la démonstration des acquisitions d’une période d’apprentissage. C’est aussi, l’instant privilégié où il fait preuve de rigueur (respect du protocole), confortant de façon marquée les valeurs ancestrales, sociales et mentales (salut, marque de respect, volonté, détermination, contrôle du stress, etc.) ; et renforçant l’autorité de l’enseignant et le rôle des pratiquants plus expérimentés du club. Également, il place l’ensemble des pratiquants, sur le même plan d’égalité face aux épreuves de l’examen (soucis d’équité).
Le passage de grade permet à l’enseignant, d’évaluer les progrès de ses élèves et de les classer sur une échelle de valeur ; également il lui permet de repérer les élèves motivés, doués et bien sûr de recenser leurs carences et leurs points forts. Ainsi, il favorisera la construction d’un enseignement adapté voire individualisé.

 


5 - ÉLABORATION DES CONTENUS DE PASSAGE DE GRADES

 D’abord, il fallait répondre à une question importante : qu’attend-on des pratiquants de sports de combat et d’arts martiaux ?  Plus exactement, où veut-on les amener ?
Un enseignant ne peut ignorer « ce qu’il est possible d’apprendre à ses élèves dans un temps déterminé ». Ou plutôt, en formulant la chose autrement, il doit savoir d’une manière générale « de quoi seront capables ses élèves à l’issue d’une période d’apprentissage »  et ainsi valider leurs acquis à l’occasion d’un test. Un des rôles de l’enseignant est de repérer les difficultés rencontrées par ses élèves dans l’étude d’un type de programme ; afin de mettre en place des apprentissages permettant à ses élèves d’atteindre les buts qu’ils se sont fixés.
Ainsi, « programme de ceintures » et « programme d’enseignement » doivent être étroitement imbriqués. Comme nous l’évoquions précédemment le passage de ceinture est le moment où se vérifient les acquis des élèves et donc l’efficacité de l’enseignement délivré.
Il est utile de rappeler qu’en matière de progrès d’apprentissage pour les « pratiquants adultes », les résultats sont très variables. Il est évident que pour le même volume d’apprentissage, des personnes sportives, battantes et motivées, auront des acquisitions plus rapides et plus conséquentes, que des pratiquants non sportifs et dilettantes.

 


6 - PÉRIODE D’ACQUISITION & OBJECTIFS D’APPRENTISSAGE

Pour répéter, le passage de ceintures est le moment de fin de période d’apprentissage validant les acquis des élèves et faisant émerger les objectifs à poursuivre (plus exactement les compétences à faire atteindre aux élèves).

 


7 - GRADES POUR LES PRATIQUANTS DE 15 ANS & PLUS

En muay-thaï (thai-boxing) [MT] pour les grands adolescents et adultes

En boxe libre [BL] et self-défense (P.I.S.D.) à partir de 12 ans :

Pour les grands adolescents et adultes en boxes pieds-poings (full-contact et kick-boxing) [BPP], luttes sportives (ne-waza, submission-wrestling), activités de self-défense et fitness (kick-défense, krav-maga, aéro-kick), arts martiaux japonais, etc. :
Exemple en boxes pieds-poings [BPP] :

CONDITIONS

REQUISES

BLANCHEJAUNEORANGEVERTEBLEUEMARRONCN1°*
Ancienneté et âge requis15 ans/

15 ans

6 mois

16 ans

16 ans

6 mois

17 ans

18 ans

Examen fédéral

Durée dans le grade

3

mois

3

mois

3

mois

6

mois

9

mois

12

mois

/
Total des apprentissages

3

mois

6

mois

9

mois

15

mois

24

mois

36

mois

/
Nb. de séances par semaine222334/
Volume horaire en club50 h100 h150 h300 h550 h1000 h1600 h
Nb. d’années de licence

1ère

saison

1ère

saison

1ère

saison

2ème saison2ème saison

3ème

saison

4 ou 5ème saison
Nb. de stages fédéraux123579Préparation spécifique

(*) l’âge requis pour se présenter aux épreuves du 1° est de 18 ans révolus. Néanmoins pour un jeune pratiquant, ayant commencé très tôt la pratique des sports de combat & arts martiaux, l’âge requis pour se présenter aux épreuves du 1° junior » est de 14 ans révolus.

 


8 - EXIGENCES DE PRATIQUE

Pour se présenter à un passage de grade de club, un minimum d’ancienneté dans la pratique des sports de combat et d’arts martiaux est bien sûr nécessaire. Ci-dessous, un tableau de progression indique l’avancement dans le meilleur des cas.
Néanmoins, certains élèves assistant avec grande fréquentation aux cours (3 à 5 cours par semaine), pourront évoluer avec plus de rapidité ; comme pour ceux ayant des acquis dans d’autres disciplines martiales proches.

 


9 - DÉROULEMENT DES PASSAGES DE GRADES

Compte-tenu du nombre d’élèves en présence l’instructeur adaptera la formule de l’examen. Multiplier les jurys est une solution pour éviter que le passage s’éternise. Peuvent être installés, exemple pour les arts martiaux à mains nues ou les boxes pieds-poings : un 1er atelier « techniques de bras », un 2ème pour les « techniques de jambe », un 3ème pour les « enchaînements », un 4ème pour les « matrices pour les arts traditionnels », un 5ème pour les « techniques de préhension », un 6ème pour le « sparring pour les sports d’opposition » et enfin un dernier poste pour les « connaissances ». Néanmoins, côté pédagogique, un seul jury paraît la solution idéale pour que l’enseignant du cours puisse réaliser son propre diagnostic.
 Exemple en boxes pieds-poings [BPP] :
BOXES PIEDS-POINGS - critères d'observation et compétences à développer
Temps d’apprentissage
CONSTAT DE PÉRIODE
APPRENTISSAGE ENVISAGEABLE

Ceinture blanche :

3 mois

- Difficulté d’équilibre sur un pied

- Maladresse (repérage corporel non défini, coordination difficile)

- Problème à trouver la distance de frappe

- Difficulté à freiner les coups et contrôler les projections

- Exécution globale des coups, des chutes, des saisies et des déséquilibres de base (maîtrise de la puissance de frappe et de l’équilibre statique). Mise en sécurité des partenaires pour les techniques de percussion et projection.

- Opposition : « toucher en attaque simple » et « protéger une cible » (blocage). Saisir et projeter en partenariat.

Ceinture jaune :

3 mois

- Difficulté d’équilibre en mouvement sur un pied et de repérage spatial

- Difficulté à dissocier les différents segments

- Difficulté à lier les actions

- Pratique d’enchaînements de coups simples de saisies et projections (coordination des actions et maîtrise de l’équilibre dynamique)

- Opposition : « toucher par une série de deux coups minimum » et « défendre » (blocage ou esquive). Déséquilibrer sur un déplacement adverse.

Ceinture orange :

3 mois

- Désorganisation défensive (manque de spontanéité des réponses en défense et en riposte due, le plus souvent, à une carence de prise d’information)

- Pratique d’enchaînements d’attaque plus élaborés (réglage de la distance)

- Pratique des déplacements stratégiques

- Opposition : liaison défense/surpassement/riposte

Ceinture verte :

6 mois

- Stéréotypes d’enchaînements engendrés par un centrage sur ses propres actions et non sur le travail adverse ; ce qui   peut s’expliquer aussi par un manque de prise d’information

- Absence d’anticipation et de réponse aux sollicitations adverses (en riposte, en stoppage et contre)

- Manque d’utilisation des différentes directions (axes d’action)

- Pratique d’une gestuelle et de combinaisons tactiques (notamment, réglage du placement par rapport à la cible)

- Opposition : construction de la défense active (stopper et suivre) et de la riposte

- Déplacements et projections, balayages

Ceinture bleue :

9 mois

- Inadéquation de certaines réponses aux situations d’opposition

- Schémas tactiques très sommaires

- Pratique des composantes de l’opposition (cadrage, fixation, décalage, positionnement, etc.)

- Opposition : construction de l’attaque (feinter, dissimuler) et élaboration de contres (notamment à partir de piéges)

Ceinture marron :

12 mois

- Inadaptation de réponses à certains profils d’adversaires

- Faible utilisation de l’espace-ring

- Pratique de la gestuelle et des stratégies sous forme plus analytique, notamment en vue du passage de la CN1er degré

- Opposition à thème : « construire son jeu », « s’adapter à l’autre » et « utiliser l’action adverse »

Total = 36 mois minimum, soit 3 ans avant de se présenter à la ceinture noire 1er degré

 

 


10 - COMPOSITION DES JURYS

Chacun des ateliers doit être dirigé par un pratiquant titulaire de la ceinture noire.

 


11 - GRADES POUR LES PRATIQUANTS DE MOINS DE 15 ANS

Exemple en muay-thaï (thai-boxing) pour les jeunes :

En boxe libre [BL] et self-défense (P.I.S.D.) pour les moins de 12 ans :

Exemple pour les jeunes en boxes pieds-poings (full-contact et kick-boxing) [BPP], luttes sportives (ne-waza, submission-wrestling), activités de self-défense et fitness (kick-défense, krav-maga, aero-kick), arts martiaux japonais, etc. :

En France, il est d'usage dans les sports de combat depuis les années 1980 d'utiliser les ceintures à section pour les jeunes de moins de 15 ans (blanche-jaune, orange-verte, verte-bleue, bleue-marron). Ce qui permet de rajouter des grades intermédiaires pour des jeunes ayant une pratique précoce. Cette gradation a été mise en place par la WKA-France en 2002. Il existe aussi la ceinture violette, qui se situe entre la ceinture bleue et la ceinture marron.

 


12 - FICHE D’AUTO-ÉVALUATION DE DÉPART & ÉVALUATION DES PROGRÈS

Exemple en boxes pieds-poings [BPP] :

BOXES PIEDS-POINGS – REPÈRES D’AUTOÉVALUATION & DE PROGRÈS

Je situe mon niveau de départ… et mon niveau d’arrivée en fin d’apprentissage

DÉBUT DE PÉRIODE : cocher les compétences de départ (X)             FIN DE PÉRIODE : entourer les comportements atteints (O)

Nom…………………………………………………………………………………      Prénom…………………………………………………………………

STADE D'ÉVOLUTION
GRADE
COMPÉTENCES ESCOMPTÉES
COMPORTEMENTS ATTENDUS (OBSERVABLES)

INITIATION

JAUNE

1/ JE PORTE DES ATTAQUES SIMPLES ET VALIDES AVEC CONTRÔLE DE LA PUISSANCE DES COUPS ET À BONNE DISTANCE

2/ JE PRODUIS DES DÉFENSES SUR DES ATTAQUES DE BASE

□ J’exécute des ATTAQUES DE BASE (TECHNIQUES DE POING) : DIRECT, CROCHET, UPPERCUT - avec CONTRÔLE DE LA PUISSANCE DE FRAPPE

□ J’exécute des ATTAQUES DE BASE (TECHNIQUE DE PIED) : DIRECT, CIRCULAIRE - avec CONTRÔLE DE LA PUISSANCE DE FRAPPE

□ J’exécute des PROTECTIONS DE BASE sur les ATTAQUES DE BASE : BLOCAGE AVANT, BLOCAGE LATÉRAL, « COUVERTURE »

□ J’exécute des ATTAQUES à bonne DISTANCE

□ Je suis ÉQUILIBRÉ dans mes attaques

□ Je suis MOBILE pour ne pas être atteint

□ J’ACCEPTE LA CONFRONTATION EN ASSAUT CONTRÔLÉ

ORANGE

1/ JE PORTE DES ATTAQUES EN UTILISANT DES DÉPLACEMENTS

2/ JE PRODUIS DES DÉFENSES PUIS DES RIPOSTES SIMPLES

□ J’utilise des GESTES OFFENSIFS PLUS ÉLABORÉS : COUPS DE PIED (LATÉRAUX, CROCHETÉS, EN CROISSANT, ARRIÈRE ET DE BALAYAGE)

□ J’utilise des DÉPLACEMENTS VARIÉS POUR ATTAQUER : PAS DE PROGRESSION, PAS DE DÉCALAGE, SURSAUT…

□ J’utilise des ENCHAÎNEMENTS DE COUPS POUR ATTAQUER

□ J’exécute des DÉROBEMENTS DIVERS : ESQUIVES DE BUSTE, RASSEMBLEMENT, PAS DE RETRAIT, PAS DE CÔTÉ

□ Après ma PROPRE DÉFENSE, j’exécute des RIPOSTES SIMPLES

□ Je RÉGULE MES EFFORTS pour aller jusqu’au bout de l’assaut

□ J’exprime ma VOLONTÉ DE COMBATTRE et RESTE MAÎTRE DE MES ACTIONS

PERFECTION-NEMENT

VERTE

1/ JE PORTE DES ATTAQUES VARIÉES ET CALCULÉES

2/ JE PRODUIS DES ESQUIVES ET DES PAS DE CÔTÉ, PUIS DES RIPOSTES APPROPRIÉES

□ J’utilise des GESTES OFFENSIFS COMPLEXES : COUPS DE PIED RETOURNÉS, CROISÉS, SAUTÉS, CROISÉS-SAUTÉS, RETOURNÉS-SAUTÉS…

□ Je porte des ATTAQUES VARIÉES et CALCULÉES (changement d’arme, de cible, de hauteur de frappe, d’axe…)

□ Je porte des ATTAQUES par des PAS DE DÉCALAGE (donc pas toujours dans l’axe direct)

□ Je ne reste pas EN FACE DE L’ADVERSAIRE LORS DE SON OFFENSIVE (je sors de l’axe direct d’affrontement, je m’échappe de la pression adverse) puis je RIPOSTE

□ J’utilise des COMBINAISONS D’ATTAQUE

□ J’utilise des DÉFENSES VARIÉES : BLOCAGES, ESQUIVES, DÉVIATIONS

□ Je RIPOSTE de manière adaptée

BLEUE

1/ JE PORTE DES ATTAQUES COMPLEXES EN UTILISANT DES DÉPLACEMENTS ADAPTÉS

2/ J’UTILISE DES COUPS D’ARRÊT PUIS JE RIPOSTE

3/ JE PLACE DES CONTRES PUIS J’ENCHAÎNE

□ Je porte des ATTAQUES ÉLABORÉES et COMPLEXES pour TROUVER DES OUVERTURES

□ J’ORGANISE MA DÉFENSE POUR RIPOSTER OU ANTICIPER

□ J’utilise des coups de CONTRE (« attaque dans l’attaque adverse ») et je poursuis mon offensive

□ J’utilise des ACTIONS DE STOPPAGE (je maintiens l’adversaire à distance et je riposte)

□ J’exploite au mieux mes RESSOURCES PERSONNELLES (mes points forts)

□ J’utilise les DÉPLACEMENTS ADVERSES pour construire mes OFFENSIVES et CONTRE-OFFENSIVES

□ J’effectue une LECTURE DU JEU ADVERSE (points forts et faibles) puis je produis des ACTIONS ADAPTÉES

QUALIFICATION

MARRON

1/ JE CONSTRUIS DES ATTAQUES CALCULÉES ET ADAPTÉES. JE MANŒUVRE L’OPPOSANT ET J’EXPLOITE SES ACTIONS

2/ JE PRODUIS DES DÉPLACEMENTS STRATÉGIQUES

3/ J’ÉLABORE UN PLAN TACTIQUE

□ Je mets en place des MANŒUVRES OFFENSIVES POUR CRÉER DES OUVERTURES (j’utilise des schémas tactiques et des effets divers : « contre information », « contre logique », tromperies, provocation…)

□ Je porte des ATTAQUES sur des ANGLES VARIÉS

□ J’ORGANISE MON JEU OFFENSIF ET CONTRE-OFFENSIF au regard des ACTIONS ADVERSES et des RÉPONSES ADVERSES (je neutralise les intentions adverses, j’utilise l’initiative adverse…)

□ J’UTILISE L’ESPACE RING (je CADRE MON ADVERSAIRE, je cherche à l’immobiliser pour mieux le toucher)

□ J’ORGANISE MA BOXE EN FONCTION DU PROFIL ADVERSE (caractères morphologiques, façon de boxer…)

□ Je construis un PROJET TACTIQUE (j’élabore des STRATÉGIES ADAPTÉES)

□ J’IDENTIFIE LES CAUSES DE MES RÉUSSITES ET DE MES ÉCHECS

 

 


13 - TÉLÉCHARGEMENT DES OUTILS POUR L'EXAMINATEUR

FICHES D’AUTO-ÉVALUATION

  • - Boxes pieds-poings [BPP] (Full-contact & kick-boxing) : voir au menu "disciplines"
  • - Submission-grappling [SW]  : voir au menu "disciplines"

 

GRILLES DE NOTATION DU SPARRING

  • - Boxes pieds-poings [BPP] (Full-contact & kick-boxing) : voir au menu "disciplines"
  • - Submission-grappling [SW] : voir au menu "disciplines"

 

FICHE DE REPORT DE NOTES

  • - Boxes pieds-poings [BPP] (Full-contact & kick-boxing) : voir au menu "disciplines"

 

ATTESTATIONS POUR LES GRADES DE COULEUR

Licences
Évènements
Formations
Contact