Formation des officiels fédéraux

LES DIPLÔMES FÉDÉRAUX

Ces dispositions tiennent compte des mesures internationales WKA et ICO (voir amateur rules)
Les diplômes de juge, arbitre et superviseur sont dissociés car ces fonctions font appel à des compétences distinctes. Pour le niveau régional afin d’accéder au titre d’arbitre, il faut obtenir en premier lieu le titre de juge et de même pour le titre de superviseur régional, il est nécessaire de disposer du titre d‘arbitre. Cela correspond à trois saisons de pratique au minimum avant de pouvoir accéder au niveau national et à la fonction de superviseur régional.
Il existe, quatre niveaux de compétence : le niveau régional (Ligue), le niveau national (Fédéral), le niveau international amateur & le niveau international professionnel) - Jeune officiel : 12 à 17 ans et officiel : 18 ans et plus.
Pour le niveau national et international amateur, les fonctions de juge et d’arbitre sont dissociées. Par contre, pour accéder à la fonction de superviseur, il faut disposer soit du titre de juge soit d’arbitre titulaire du niveau correspondant.
Le niveau national et international professionnel est réservé aux officiels très expérimentés, dont les compétences sont affirmées.

LA FORMATION

Quel que soit le niveau (régional, national ou international) : en premier lieu, la formation débute par une étape de découverte de la fonction (connaissances et savoir-faire nécessaires). Le titre de juge-arbitre stagiaire peut être attribué à l’issu de 4 journées de formation pour chacun des niveaux (régional, national ou international). Les titres de juge titulaire et d’arbitre titulaire sont dissociés compte tenu de leurs compétences différentes. Après ces quatre journées le stagiaire peut valider en premier le titre de juge puis en second temps celui d’arbitre si son niveau le permet selon la procédure suivante - ici un exemple pour le niveau régional :

  • Dans un 1er temps – TITRE de JEUNE-OFFICIEL RÉGIONAL STAGIAIRE (JORS - moins de 18 ans) ou de JUGE-ARBITRE RÉGIONAL STAGIAIRE SPP (JARS – 18 ans révolus) - (c’est-à-dire le niveau 1 ou compétence pour une compétition régionale). MINIMUM QUATRE STAGES de formation dans LES DIFFÉRENTES STYLES DE RENCONTRE.
  • Dans un 2ème temps – VALIDATION DU TITRE de JEUNE-JUGE RÉGIONAL TITULAIRE (JJRT - moins de 18 ans) ou de JUGE RÉGIONAL TITULAIRE SPP (JRT – 18 ans révolus) : MINIMUM QUATRE PRÉSENCE DE JUGE-STAGIAIRE SUR UNE SAISON COMPLÈTE dans les DIFFÉRENTES DISCIPLINES. - 20 rencontres au minimum dans DEUX styles différents quel que soit la discipline sportive (1). L’évaluation de la fonction de juge s’effectue en contrôle continu lors des compétitions officielles par le délégué fédéral ou le formateur à l’aide d’un livret de formation de juge-arbitre stagiaire.
  • Dans un 3ème temps – VALIDATION DU TITRE de JEUNE-ARBITRE RÉGIONAL TITULAIRE (JART - moins de 18 ans) ou d’ARBITRE RÉGIONAL TITULAIRE (ART – 18 ans révolus) : MINIMUM QUATRE PRÉSENCE D’ARBITRE-STAGIAIRE SUR UNE SAISON dans les DIFFÉRENTES DISCIPLINES + EXAMEN ORAL - 20 rencontres au minimum dans DEUX styles différents quel que soit la discipline sportive (1). L’évaluation de la fonction d’arbitre s’effectue en contrôle continu lors des compétitions officielles par le délégué fédéral ou le formateur.(1) POUR LES MOINS & PLUS DE 18 ANS : ARBITRAGE DANS DEUX STYLES DIFFÉRENTS PARMI LES ACTIVITES TECHNIQUES EN BOXES PIEDS-POINGS (LIGHT-CONTACT & MEDIUM-CONTACT EN FULL-CONTACT, LOW-KICK, K1, MUAY-THAI) ou/et EN SPORTS PIEDS-POINGS-SOL (LIGHT-CONTACT & MEDIUM-CONTACT EN SHOOT-BOXING & SHOOTO)

(1) POUR LES 18 ANS ET PLUS DANS LES ACTIVITÉS DE COMBAT EN BOXES PIEDS-POINGS (FULL-CONTACT, LOW-KICK, K1, MUAY-THAI) ET/OU EN SPORTS PIEDS-POINGS-SOL (SHOOT-BOXING, SHOOTO) POUR LE PRE-COMBAT CADET 15 ANS, PRE-COMBAT JUNIOR-1 16-17 ANS, JUNIOR-2 18-20 ANS & SENIOR 21-44 ANS


CONTENU DE FORMATION D'UN STAGE D'OFFICIEL EN BOXES PIEDS-POINGS (BPP) & SPORTS PIEDS-POINGS-SOL (PPS)

  • STAGE D’INITIATION AU JUGEMENT D’UNE RENCONTRE DITE "TECHNIQUE - AVEC IMPACT CONTRÔLÉ" (LIGHT-CONTACT & MEDIUM-CONTACT)
  • BUT : avoir une idée précise des critères de jugement d’une rencontre & être capable d’assurer la fonction de JUGE OFFICIEL

 

DIFFÉRENTES FORMES DE RENCONTRES EN BOXES PIEDS-POINGS (B.P.P.) :

  • - LE COMBAT TECHNIQUE  À LA TOUCHE CONTRÔLÉE : « LIGHT-CONTACT » & « MÉDIUM-CONTACT »
  • - LA RENCONTRE OÙ LES TECHNIQUES SONT APPUYÉES : LE « PRE-COMBAT »

 

BUT DU JEU D’UN COMBAT TECHNIQUE DE BPP (LIGHT-CONTACT & MÉDIUM-CONTACT) :

  • But : Atteindre des CIBLES AUTORISÉES pour MARQUER DES POINTS voire DÉSÉQUILIBRER PHYSIQUEMENT ou PROJETER (selon les règles du sport concerné).
  • En toute logique, ne sont pas comptabilisées les techniques bloquées activement et esquivées, les techniques trop puissantes ou l’utilisation de techniques interdites.
  • Si besoin le juge peut accorder des sanctions sur le papier sans que l’arbitre l’ai annoncé (ex. « avertissement (W) » ou « point négatif (M) »).

 

RÈGLES DE JEU DE LA SPÉCIALITÉ À JUGER & ARBITRE :

  • Des équipements (tenue/protections) : lesquels ?Des cibles à atteindre (par niveau) : lesquelles ? Marquage de points par hauteur ?
  • Des interdictions : lesquelles ?
  • Des techniques autorisées (gestuelle et surface de frappe) : lesquelles ?
  • Des armes autorisées : lesquelles ? Des surfaces de frappe : lesquelles ?
  • Un espace de jeu (surface de combat) : lequel ?

 

JUGER UN « COMBAT TECHNIQUE » EN B.P.P. & NULLITÉ DES TOUCHES :

- CALCULER LE NOMBRE DE TOUCHES D’ÉCART ENTRE LES DEUX COMBATTANTS (AVEC ANNOTATION SUPPLÉMENTAIRE SI ÉGALITÉ ET S’IL Y A LIEU)

- SI ÉGALITÉ PARFAITE A LA TOUCHE À LA FIN DU COMBAT (ET S’IL FAUT DÉSIGNER UN VAINQUEUR & NON ÉGALITÉ, SOIT LE PLUS TECHNIQUE & À DÉFAUT LE PLUS COMBATTIF)

 

ORDRE DE DÉCISION DU JUGE - TROIS CRITÈRES DE DÉCISION DANS L’ORDRE DÉCROISSANT :

  • 1er critère : EST VAINQUEUR, LE COMBATTANT LE PLUS EFFICACE (CELUI QUI A TOUCHÉ LE PLUS DE CIBLES même si le combattant était sur le "reculoir" ou combattait en tournant/fuyant)
  • 2ème critère : « SI ÉGALITÉ AU CRITÈRE « EFFICACITÉ » => LE PLUS TECHNIQUE (EN ATTAQUE & DÉFENSE/CONTRE-ATTAQUE)
  • 3ème critère  « SI ÉGALITÉ AU CRITÈRE « TECHNIQUE » => LE PLUS COMBATTIF (OFFENSIF)

 

COMMENT REMPLIR LE CARTON DU JUGE ? :

  • - METTRE UNE NOTE SUR 10 POINTS PAR ROUND POUR CHACUN DES COMBATTANTS
  • - REPORTER LES SANCTIONS SUR LE CARTON DE JUGE (SANCTIONS DE L’ARBITRE ET DU JUGE LUI-MÊME) PUIS DÉFALQUER LE POINT NÉGATIF S’IL Y A LIEU
  • - REPORTER LES TOUCHES ARRIVÉES SUR LES CIBLES (POINTS DU BARÈME) = EFFICACITÉ

 

COMMENT REMPORTE T-ON UN MATCH (UNE RENCONTRE TECHNIQUE, EN LIGHT-CONTACT & MEDIUM-CONTACT ) ? :

  • 1/ PAR FORFAIT ou PAR ABANDON EN COURS DE RENCONTRE
  • 2/ PAR ARRÊT AVANT LE TEMPS RÈGLEMENTAIRE : de qui ? (coach, arbitre, médecin)
  • 3/ AUX POINTS (MARQUÉS SUR LES CIBLES ET PAR DÉSÉQUILIBRE PHYSIQUE DE L’ADVERSAIRE)
  • 2/ PAR ARRÊT AVANT LE TEMPS RÈGLEMENTAIRE : de qui ? (coach, arbitre, médecin)
  • - Si besoin le juge peut accorder des sanctions sur le papier sans que l’arbitre l’ai annoncé (ex. « avertissement » ou « point négatif »).
  • - Pas de marquage de points sur le carton de juge si les cibles sont défendues activement.
Licences
Évènements
Formations
Contact