Jeet kune do

Responsable de la division nationale "Jeet Kune Do" (RDN) : Stéphane DEMRI

 

Une définition

Le Jeet Kune Do « la Voie du Poing qui Intercepte » est un art martial créé aux États-Unis dans les années 60 par Bruce Lee. A sa mort, c’est Dan Inosanto, compagnon des premières heures et seul reconnu par Bruce Lee comme ayant les aptitudes pour perpétuer son art, qui est devenu le numéro un mondial dans son enseignement. En 1981 le Jeet Kune Do a été reconnu comme un art martial par l’Académie officielle de boxe chinoise, légitimant ainsi l’art de Bruce Lee et le plaçant sur le même plan que le Kung Fu, le Tai Ji et autres styles historiques mondiaux.
Certains points étudiés par cette méthode semblent fondamentaux pour un mieux être tant physique que moral :

 

- Une philosophie de l’existence

Il ne s'agit pas à proprement parler d'un style de combat, mais plutôt d’une philosophie, d'un concept, qui consiste à étudier plusieurs arts martiaux ou autres sports pour faire évoluer sa propre pratique. Cette approche pluridisciplinaire permet d’avoir une vision plus globale, non pas en niant les différences mais en les appréhendant comme une richesse supplémentaire. Il paraît important de souligner que cette méthode ouvre à la tolérance et au respect des différences et tend à faire son ami de son ennemi.

 

- L’originalité du Jeet Kune Do : l’évolution constante

Bruce Lee cultivait l'idée de « fluidité », à savoir, d'évolution constante. Ainsi, le pratiquant ne doit pas se tenir à son art, il doit le faire évoluer ; ce qui rend cet art martial ludique, modulable et révolutionnaire. Cette approche est donc en lien direct avec nos sociétés où il est nécessaire de s’adapter rapidement aux changements.

 

- Un développement physique et moral

Le Jeet Kune Do est issu des arts traditionnels. Le respect, la loyauté, la droiture, le courage, l’humilité, le sens de l’effort sont quelques-uns des principes qui font partie de cet héritage. Ces fondations morales sont les piliers qui permettent au pratiquant de Jeet Kune Do de se libérer du dogme pour avoir une pratique évolutive et adaptable à la situation proposée.
Par ailleurs, le Jeet Kune Do s’appuie sur l’efficacité pratique de arts martiaux, héritée d’une tradition ancienne et d’un savoir-faire affiné par plusieurs générations d’experts. Cette efficacité trouve son expression et sa justification dans le réel et doit pouvoir faire ses preuves en situation.

 

- Les pratiques de santé

Le Jeet Kune Do met aussi l’accent sur les arts martiaux dits internes qui sont conçus comme des moyens de mieux faire circuler l’énergie du corps, d’améliorer ou de conserver la santé.
Le pratiquant aborde alors un travail postural et respiratoire en adéquation afin d’avoir un meilleur schéma corporel.

 

- Une acquisition rapide des bases de l’autodéfense et du self contrôle 

Dans nos sociétés, nous sommes bien souvent confrontés à de nombreuses incivilités, violences et agressions. Celles-ci, même quand elles ne nous atteignent pas directement, entraînent le plus souvent un stress important.
Les arts martiaux et plus particulièrement le Jeet Kune Do proposent de nombreuses solutions à cela.
En effet, il permet d’apprendre à tout âge à se défendre au quotidien grâce à une acquisition rapide des automatismes de base de l’auto-défense. Ainsi, on ne cherche pas à apprendre une technique propre mais plutôt à mieux appréhender une situation, à contrôler sa réaction physique et psychologique par rapport à celle-ci et à mettre en place la réponse martiale, l’auto-défense la plus appropriée.

 

- La dimension éducative

Le Jeet Kune Do reprend les principes d’un certain nombre d’arts martiaux qui font du jeu d’opposition et de confrontation le prétexte d’un large projet pédagogique, permettant dans un premier temps une éducation physique, mentale, morale et sociale, et devenant dans un second temps le lieu privilégié d’une recherche constante, d’une prise de conscience progressive de soi-même et des autres.
Dans cette perspective éducative cette pratique s’inscrit dans l’ordre du symbolique : l’élève ne s’entraîne ni pour apprendre à se défendre, ni pour gagner en compétition, mais pratique pour la pratique elle-même, puisant dans cette expérience les moyens d’une progression physique et mentale profonde.
A l’heure actuelle, le Jeet Kune Do représente un millier de pratiquants sur la France.
Le Jeet Kune Do est une discipline ouverte à tous sans différence de sexes, d’âge ou de raison sociale.

 

Chaque session dure une heure trente et aborde différents points pédagogiques :
  • le développement de la condition physique,
  • le renforcement mental
  • la transmission d’un patrimoine moral, culturel et philosophique autour des disciplines martiales,
  • l’étude et la pratique du combat,
  • l’apprentissage respiratoire, la relaxation et la compréhension de son corps.
Licences
Évènements
Formations
Contact