Certificats médicaux

CERTIFICAT MEDICAL DE PRATIQUE – Arrêté ministériel du 24 juillet 2017 fixant les caractéristiques de l’examen médical

 

Le journal officiel de la République française (JORF du 15 août 2017) a publié l’arrêté du 24 juillet 2017 fixant les caractéristiques de l’examen médical spécifique relatif à la délivrance du certificat médical de non-contre-indication à la pratique des disciplines sportives à contraintes particulières, dont nous faisons partie. https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000035418863&dateTexte=&categorieLien=id
– Le certificat destiné à un NON COMPETITEUR : le certificat sera valable 3 ans accompagné d’un questionnaire de santé à fournir en début de chaque saison produit par le licencié lui-même attestant de sa bonne santé. Celui-ci devra être remis au club et conservé par ce dernier.

► CERTIFICAT MEDICAL DE PRATIQUE EN COMPETITION

– Pour un COMPETITEUR des disciplines dites "TECHNIQUES" le certificat médical de non contre-indication à la COMPETITION doit préciser la discipline ou groupe de disciplines proches et valable 36 mois, accompagné d’un questionnaire de santé à fournir en début de chaque saison produit par le licencié lui-même attestant de sa bonne santé.
– Le certificat destiné un COMPETITEUR des disciplines dites de "PRECOMBAT*" (avec techniques appuyées) : un certificat médical de non contre-indication à ces pratiques ainsi qu’un E.C.G. de moins de 24 mois. Un certificat ophtalmologique de moins de 24 mois pour la classe B et classe A est vivement recommandé.

Pour résumer :
. Pour un pratiquant en LOISIR = certificat médical de non contre indication à la pratique, validité 3 ans + questionnaire de santé saisonnier.

 

. Pour un COMPETITEUR :
– VETERAN de 40-50 ans et plus en LIGHT-CONTACT ou/et VETERAN de 40-50 ans en MEDIUM-CONTACT* = certificat médical de non contre indication à la compétition, validité 3 ans + questionnaire de santé saisonnier + la réalisation d’un bilan cardiologique comprenant un électrocardiogramme interprété de moins de 24 mois.
– VETERAN de 40-44 ans en PRECOMBAT* en classe B ou classe A  et n'ayant pas stoppé sa carrière de compétiteur de plus de deux saisons, certificat médical de non contre indication à la compétition (validité 18 mois) + questionnaire de santé saisonnier + une épreuve d’effort interprétée de moins de 24 mois + vivement recommandé un fond d’œil 3 miroirs de moins de 24 mois.
N.B. : la classe D et classe C de 21 à 39 ans est interdite à un vétéran. En remplacement le vétéran participera en médium-contact et après 10 victoires il aura l'a possibilité de participer à la classe B (19-44 ans) à condition de ne pas avoir stoppé sa carrière de plus de deux ans..
– En PRECOMBAT* CADET 2è année 15 ans, JUNIOR-1 (16-17 ans, JUNIOR-2 (18-20 ans) =  certificat médical de non contre indication à la compétition de moins de 18 mois + questionnaire de santé saisonnier + ECG interprété de moins de 24 mois.
– En PRECOMBAT* SENIOR 21-39 ans (classe D et classe C) et PRECOMBAT SENIOR 19-44 ans (classe B et classe A) =  certificat médical de non contre indication à la compétition de moins de 36 mois + questionnaire de santé saisonnier + ECG interprété de moins de 24 mois + vivement recommandé un fond d’œil 3 miroirs de moins de 24 mois (pour la classe B et classe A).
RAPPEL : A partir de 40 ans et jusqu’à 44 ans, vétéran n’ayant pas stoppé sa carrière de plus de deux saisons, certificat médical de non contre indication de moins de 24 mois + questionnaire de santé saisonnier + une épreuve d’effort interprétée de moins de 24 mois + vivement recommandé un fond d’œil 3 miroirs de moins de 24 mois .
Ci-dessous en format PDF, le journal officiel de la République française de l’examen médical spécifique + le questionnaire de santé saisonnier
JORF-EXAMEN-MEDICAL
QUESTIONNAIRE-DE-SANTE

 


► CERTIFICATS MEDICAUX POUR LA COMPETITION

CNKB-autorisation de soins et-parentale
Autorisation médicale à des fins thérapeutiques

(*)  La FSC-France n’a pas d’agrément ministériel pour le moment donc ne peut pas organiser des combats de plein-contact. Ainsi le « pré-combat » est proposé à partir de la catégorie « cadet 2ème année » expérimenté (15 ans révolu).
Définition du pré-combat : Le pré-combat autorise la « frappe appuyée » mais le coup dur est interdit (c’est-à-dire sans recherche de hors de combat). Il est réservé à un combattant expérimenté. À la fin du combat, le combattant ayant le plus de points est déclaré vainqueur (c’est-à-dire : atteinte de cibles corporelles autorisées avec suffisamment de puissance). Pour les mineurs, cadet 2ème année (15 ans) et junior-B (16-17 ans) l’impact doit être très modéré à la face.
Définition du médium-contact : Les coups sont dits « lâchés » c’est-à-dire rebondissants avec vigueur sur la cible mais sans ébranler l’adversaire. Les 40-50 ans ne sont pas acceptés en « pré-combat » classe D et C. Ainsi un vétéran ayant un palmarès conséquent en médium-contact ou/et pré-combat cadet ou junior peut participer en pré-combat classe B et A et cela, à condition de ne pas avoir stoppé sa carrière de compétiteur de plus de deux années précédant l’activité compétitive en classe B ou classe A et cela jusqu’à la limite de 44 ans.
Licences
Évènements
Formations
Contact