Formules d’obtention des grades supérieurs

 

1 - VOIES DE VALIDATION

Les formules d'obtention d'un grade supérieurs varient suivant le type de discipline martiale et sportive, ainsi veuillez vérifier les voies d'accès proposées pour votre propre spécialité sportive. Ci-dessous les formules d'accès pour certaines spécialités sportives, notamment les boxes pieds-poings et sports pieds-poings-sol.

A. Filière des examens techniques fédéraux [ET] :

  1. Examen technique classique pour un moins de 35 ans [ETC]
  2. Examen technique aménagé pour un vétéran de 35 ans et plus [ETA]
  3. Examen technique spécial pour un cadre fédéral, athlète émérite et entraîneur émérite [ETS]
  4. Examen technique en sport adapté (handisport) [ETH]
  5. Examen technique réduit pour un compétiteur disposant de 50% de points de compétition (nombre de rencontres, nombre de victoires et titres sportifs) [ETR] - Voir les formulaires fédéraux « demande d’accession par les résultats de compétition » par les titres sportifs » ou « demande d’accession par les titres sportifs de haut niveau »

B. Filière de validation des acquis de l’expérience [VAE] :

  1. Reconnaissance des expériences techniques pour un vétéran de 35 ans et plus [RET] - Voir le formulaire fédéral « demande de mise à jour de diplôme, équivalence et VAE"
  2. Accession par les résultats de compétition pour l’accès des degrés du bas et milieu de l’échelle des grades (addition des points de combat : nombre de rencontres, victoires, titres et podiums) [ARC] (sans examen technique) - Voir le formulaire fédéral « demande d’accession par les résultats de compétition »
  3. Accession par les titres sportifs (NATIONAUX & INTERNATIONAUX) en junior/senior de la série « élite » pour l’accès des degrés du bas et milieu de l’échelle des grades [ATS] (sans examen technique) - Voir le formulaire fédéral « demande d’accession par les titres sportifs de haut niveau »
  4. Accession à titre exceptionnel [ATE] - Voir le formulaire fédéral « demande d’accession à la C.N. à titre exceptionnel » (sans examen technique).

C. Filière de l’équivalence de diplôme fédéral [EDF] & mise à jour de diplôme fédéral [MDF]

À LA F.S.C, LES DIPLÔMES DES FÉDÉRATIONS AGRÉÉES VOIRE FÉDÉRATIONS DÉLÉGATAIRES DE POUVOIR SONT RECONNUS (AINSI IL EST INUTILE DE FAIRE UNE DEMANDE D’ÉQUIVALENCE DE DIPLÔME) !

2 - SESSION D'EXAMEN

LOCALISATION D’UNE SESSION
Une ligue régionale est autonome pour les examens du bas de l’échelle des grades (Ex. : 1er au 3ème degré pour une échelle à 10 degrés). Un président délégué de la commission d’organisation régionale des grades (CORG) et le secrétaire sont proposés par le président de ligue après consultation du bureau exécutif de ligue. Sont également nommés par le président de ligue sous couvert du directeur technique régional (DTR) et désignés par la CSDGE après consultation du Conseil d’administration fédéral :
- un responsable régional des grades et équivalences (RRGE) : sous le couvert du DTR, il administre la commission régionale des grades. Il et est chargé de mettre en place les stages de préparation aux examens (formations) et sessions d'examens proprement dits. Ce dernier convoque les jurys en collaboration avec le référent régional des grades (RRG) de la discipline concernée, et d'autre part, examine toutes les sollicitations des clubs (en matière de demande d'examen et VAE).
- un référent régional de grades (RRG) pour chacune des disciplines martiales ou/et sportives ou groupe de disciplines proches. En pratique courante, il s’agit habituellement du plus haut gradé régional de la discipline concernée et chargé de recruter le jury d’examen en collaboration avec l'administrateur de la commission, c'est-à-dire le RRGE.
Pour un examen d’un grade du milieu de l’échelle (Ex. : 4ème au 5ème degré pour une échelle à 10 degrés), il s’agit d’une SESSION INTER-LIGUES, et à partir d’un grade du haut de l’échelle (Ex. : à partir du 6ème degré pour une échelle à 10 degrés)., il s'agit d’une SESSION NATIONALE.
  • Exemple d'échelle de grades à dix degrés :

3 - OBTENTION DES GRADES À PARTIR DES GRADES DU MILIEU ET HAUT DE L'ÉCHELLE

Afin de répondre à l’esprit de corps nécessaire dans une fédération et ainsi aux valeurs sociales exprimées dans le préambule de ce document notamment au paragraphe « principe d’attribution des grades », des exigences sont rattachés aux grades à partir du milieu de l’échelle.

1– Prérogatives d’un grade du milieu et haut de l’échelle

Les grades du milieu de l'échelle (Ex. : 4ème et 5ème degré pour une échelle à 10 degrés) correspondent à un niveau d’expert fédéral, c'est-à-dire à un pratiquant dont la maîtrise est reconnue par la communauté de pratiquants de sa propre discipline (connaissance approfondie et valeur technique supérieure). Selon son souhait, le titulaire de ces deux grades peut accéder à une responsabilité fédérale voire à un titre de cadre fédéral de niveau régional [Directeur technique département (DTD) ou directeur technique de ligue régionale (DTR) ou président de commission départementale ou/et régionale ou/et formateur d’enseignant de club ou/et formateur d’officiels de niveau régional, ou/et entraîneur d’une sélection d’athlètes de niveau régional ou national ou/et membre de jurys d’examen de niveau régional et interrégional].
Les grades du haut de l'échelle (Ex. : à partir du 6ème degré pour une échelle à 10 degrés) correspondent à un niveau de grand expert fédéral, c'est-à-dire à la maîtrise exceptionnelle d’une discipline martiale ou/et sportive.

2– Conditions nécessaires pour valider un grade du milieu et haut de l’échelle

Le candidat à un grade du milieu de l'échelle, le désignant en tant qu'expert de sa discipline (Ex. : à partir du 4ème degré pour une échelle à 10 degrés), doit :
  • - Être reconnu comme tel par la communauté d’experts de sa discipline (il doit être recommandé par un expert dont le grade est supérieur à celui présenté par le candidat).
  • - S’engager moralement à s’investir dans le cadre fédéral pour une valider un grade supérieur notamment ce niveau d’expert quel que soit la formule d’obtention (par examen technique [ET] ou reconnaissance des expériences techniques [RET] ou accession de grade à titre exceptionnel [ATE]). C’est-à-dire, s’engager à s’investir dans la dynamique fédérale (encadrement de compétitions ou/et formation d’enseignants de club ou/et de formation de cadres fédéraux ou/et de formation d’officiels ou/et de préparation d’athlètes de haut niveau, membre de jurys d’examen fédéraux, etc.).

4 - DEMANDE DE RECONNAISSANCE DE L'EXPÉRIENCE TECHNIQUE [RET] & D'ACCESSION À TITRE EXCEPTIONNEL [ATE]

Pour une candidature à un examen technique ou une reconnaissance des expériences techniques ou accession à titre exceptionnel à un grade du milieu et du haut de l’échelle (Ex. : à partir du 4ème degré pour une échelle à 10 degrés), le candidat doit être impliqué depuis au minimum TROIS saisons dans le cadre fédéral (assistant ou encadrant de manifestation fédérale : aide à la gestion d’une compétition, arbitrage de rencontres, aide à l’encadrement de stages techniques ou/et formation, etc.).

5 - RÉDUCTION DU TEMPS DE PRATIQUE ENTRE CHAQUE DEGRÉ ET DE L'ÂGE D'ACCÈS

Pour les différentes formules d'obtention d'un grade, les bonifications consistent en une diminution du temps requis pour accéder au grade supérieur.
Certains pratiquants, par leur rayonnement sportif et leurs actions rendent d'éminents services à leur propre discipline martiale ou/et sportive et la fédération, à leur image nationale, internationale et mondiale. Il a été décidé d'accorder des réductions de temps à ces pratiquants dont la valeur technique et sportive est connue et reconnue. Classification des ayants droits :

Catégorie A :

  • - Un médaillé d’un championnat international en individuel junior ou senior ou para-junior ou para-senior (Monde, Europe, Olympique, Jeux mondiaux)
  • - Le directeur technique national en activité et ses adjoints
  • - Les membres de la direction technique nationale en activité et leurs adjoints (conseiller technique national, responsable national de département, responsable de division nationale, etc.)
  • - Les entraîneurs nationaux en activité de la sélection française de haut niveau et leurs adjoints
  • - Les formateurs nationaux de cadres en activité et leurs adjoints (d’enseignant bénévole de club et de diplôme d’État, de préparation aux examens de grades du milieu et haut de l’échelle, d‘officiels nationaux et internationaux)
  • - Les officiels nationaux et internationaux en activité (juge, arbitre, superviseur)
  • - Un entraîneur émérite ayant formé lui-même plusieurs athlètes appartenant à la sélection française de haut niveau ou/et adhérents titulaires de grades du milieu de l’échelle ou/et adhérents titulaires de diplômes d’enseignant fédéral et de diplômes d’État (BF3° ou/et CQP, BEES, BPJEPS…) et leurs adjoints
  • - Un lauréat d’un grade du milieu et haut de l’échelle ayant obtenu une mention « très bien » au grade technique précédent (de la même spécialité)
  • - Un titulaire du DEJEPS (BEES1°) ou DESJEPS (BEES2°) en activité

Catégorie B :

  • - Un médaillé d’un championnat national en individuel junior ou senior ou para-junior ou para-senior de la série “élite” (Excepté : universitaire, armée, corporatif et police)
  • - Le directeur technique régional en activité et ses adjoints
  • - Les membres de la direction technique régionale en activité et leurs adjoints (conseiller technique régional, responsable de département régional, responsable de division régionale, etc.)
  • - Les entraîneurs régionaux en activité de la sélection régionale de haut niveau et leurs adjoints
  • - Les formateurs régionaux de cadres en activité et leurs adjoints (d’enseignant bénévole de club, de préparation aux examens de grades du bas de l’échelle, d‘officiels régionaux)
  • - Les officiels régionaux en activité (juge, arbitre, superviseur)
  • - Un entraîneur émérite ayant formé lui-même des athlètes appartenant à de la sélection régionale de haut niveau ou/et adhérents titulaires de grades du bas de l’échelle ou/et adhérents titulaires de diplômes d’enseignant fédéral (BF1° ou/et BF2°)
  • - Un lauréat d’un grade du bas et milieu de l’échelle ayant obtenu une mention « très bien » au grade technique précédent (de la même spécialité)
  • - Un titulaire du diplôme du BF3° (DPF) ou CQP ou BPJEPS (BEES 1°) en activité.

Catégorie C :

  • - Un médaillé d’un championnat régional en individuel junior ou senior ou para-junior ou para-senior de la série “élite”
  • - Un médaillé à un championnat national universitaire, inter-armée, police, corporatifs
  • - Les officiels départementaux en activité (juge, arbitre, superviseur)
  • - Un titulaire d’un diplôme fédéral d’enseignant de club en activité : BF1° (DAF) ou BF2° (DIF)
Exemple ci-dessous pour les sports de combat et arts martiaux ayant une échelle de grades à dix degrés :
N.B. : Pour l’âge d'accès à un grade et le temps d'attente entre chaque degré pour la filière de l’"examen fédéral" [EF] et filière de la "V.A.E. " : consulter de barème propre à une discipline en particulier sur le site internet fédéral au menu "disciplines".

Utilisation de cette disposition

Les réductions ne sont pas cumulables, c'est-à-dire soit utilisé pour une diminution de l’âge d’accès soit pour une réduction de temps entre deux grades, et ne peuvent être accordées que trois fois dans une carrière pour la filière "examen technique" [ET] et également pour la filière "validation des acquis" [VAE] et notamment pour les formules :
  • - Reconnaissance des expériences techniques pour un vétéran de 35 ans et plus [RET]
  • - Accession par les résultats de compétition pour l’accès des degrés du bas et milieu de l’échelle des grades (addition des points de combat : nombre de rencontres, victoires, titres et podiums) [ARC]
  • - Accession par les titres sportifs en junior/senior de la série « élite » pour l’accès des degrés du bas et milieu de l’échelle des grades [ATS]
  • - Accession à titre exceptionnel [ATE].

Formulaire de demande :

Demande à adresser au responsable régional des grades et équivalences (RRGE) à défaut au directeur technique régional (DTR) de la ligue régionale et à partir d’un degré du haut de l’échelle des grades au responsable national des grades et équivalences (RNGE).
Exemple ci-dessous de BONIFICATIONS D'ÂGE ET DE TEMPS D'ATTENTE pour certains sports de combat et arts martiaux ayant une échelle de grades à dix degrés :

6 - FORMULAIRES DE DEMANDE POUR LES DIFFÉRENTES FILIÈRES

A - FILIÈRE DES EXAMENS TECHNIQUES FÉDÉRAUX [ETF]

► 1. Examen technique classique [ETC] :
Session régionale pour les grades du début de l'échelle (Ex. : 1° à 3° pour une échelle à 10 degrés), session interrégionale pour les grades du milieu de l'échelle (Ex. : des 4° & 5° pour une échelle à 10 degrés), session nationale pour les grades du haut de l'échelle (Ex.: 6° & 7° pour une échelle à 10 degrés et nomination nationale pour le 8° et 9°/doyen national et pour le 10°/doyen international)
N.B. : pour les moins de 18 ans, le junior 1° (16 ans révolus) et junior 2° (17 ans révolus).

 

► 2. Examen technique aménagé pour un vétéran 35 ans et plus pour les grades du début de l'échelle (Ex. : du 1° au  3° pour une échelle à 10 degrés) [ETA] :
Voir les épreuves d'examen au sous-menu "PROGRAMME DES EXAMENS"

 

► 3. Examen technique spécial pour un cadre fédéral ou athlète émérite ou entraîneur de club émérite [ETS] :
Voir les épreuves d'examen au sous menu "PROGRAMME DES EXAMENS"

 

► 4. Examen technique pour le sport adapté (handisport) [ETH] :

 

► 5. Examen technique réduit [ETR] pour un bon athlète disposant de 50% des points de compétition exigés (nombre de rencontres, victoires et titres sportifs)

 

B - FILIÈRE DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L'EXPÉRIENCE [VAE]

► 1.  Reconnaissance de l'expérience technique [RET] (vétéran 35 ans et plus) pour l'obtention des grades du début et milieu de l'échelle (Ex. : du 1° au 5° pour une échelle à 10 degrés) + Examen technique réduit

 

► 2. Accession par les résultats de compétition (points de compétition) pour l'obtention des grades du début et milieu de l'échelle (Ex. : 1° au 5° pour une échelle à 10 degrés) [ARC] + Examen technique réduit

. Boxes pieds-poings [BPP] et sports pieds-poings-sol [PPS]

  • FSC ARC CN1° à CN3° BPP & PPS
  • FSC ARC CN4° & CN5° BPP & PPS

. Luttes sportives au corps-à-corps [LUT] (Submission-wrestling)

  • FSC ARC CN1° à CN3° LUT
  • FSC ARC CN4° & CN5° LUT

. Arts martiaux

  • FSC ARC  CN1° à CN3° AM
  • FSC ARC CN4° & CN5° AM

. Activités de défense

  • FSC ARC CN1° à CN3° DEF
  • FSC ARC CN4° & CN5° DEF

 

3. Accession par les titres sportifs de HAUT NIVEAU en junior série « élite »/senior série « élite » - pour l’obtention des grades du début et milieu de l'échelle (Ex. : 1° au 5° pour une échelle à 10 degrés) [ATS] + Examen technique très réduit

. Boxes pieds-poings [BPP] et sports pieds-poings-sol [PPS]

. Luttes sportives au corps-à-corps [LUT] (Submission-wrestling)

  • FSC ATS CN1° à CN3° LUT
  • FSC ATS CN4° & CN5° LUT

. Arts martiaux

  • FSC ATS CN1° à CN3° AM
  • FSC ATS CN4° & CN5° AM

. Activités de défense

  • FSC ATS CN1° à CN3° DEF
  • FSC ATS CN4° & CN5° DEF

 

 ► 4. Accession à titre exceptionnel [ATE] :
Demande réservée à un cadre fédéral ou un athlète de haut niveau ou un entraîneur de club émérite ou à une personne dans l’impossibilité physique de se présenter à l’examen technique, ainsi que les personnes disposant des qualités pour accéder au grade sans examen technique fédéral ayant rempli des fonctions ou ayant rendu des services exceptionnels à la cause des sports de combat et arts martiaux. Par ce mode ATE, ne peut être obtenu que DEUX degrés dans une carrière et TROIS pour l'ensemble des modes de VAE (RET, ARC, ATS et ATE)

 

C - FILIÈRE DE L'ÉQUIVALENCE DE DIPLÔME FÉDÉRAL [EDF] & MISE À JOUR DE DIPLÔME FÉDÉRAL [MDF] :


7 - VALIDATION DU DIPLÔME PAR LA [VAE] SUR DÉCISION DU JURY

Trois types de décisions peuvent être prises par le jury fédéral de validation :
1 - la reconnaissance directe du titre, diplôme ou certificat demandé par le candidat ;
2 - la reconnaissance sous conditions du titre, diplôme ou certificat demandé par le candidat. Dans cette hypothèse le candidat doit préalablement satisfaire à l'obligation d'acquérir certaines compétences, ce qui en général se traduit par l'obligation de suivre un ou plusieurs modules d'examen faisant partie des compétences propres à l'obtention du diplôme visé. La reconnaissance du titre intervenant donc dans un second temps.
3 - l'admission du candidat à suivre le cursus de formation ou/et d'examen conduisant au titre visé dans un délais plus court par la validation de certains modules [M] grâce à la [VAE].

8 - DÉPÔT DE DEMANDE DE CANDIDATURE POUR UN EXAMEN TECHNIQUE OU UNE DEMANDE DE [VAE]*

Formulaires de demande* ci-dessus à télécharger, à compléter électroniquement et à joindre par mail avec TOUTES les pièces en même temps (Scanner fichier par fichier - maximum 500 Ko par pièce) :
  • - Pour un grade de bas et milieu de l'échelle à expédier au Responsable régional des grades et équivalences (RRGE) de la ligue régionale ou à défaut au directeur technique régional (voir liste au menu "fédération")
  • - Pour un grade du haut de l'échelle à expédier au Responsable national des grades et équivalences (RNGE), M. DAUT Djillali grade@fscfrance.fr  - 06.31.02.23.78
  • N.B: : Uniquement le règlement financier, en courrier ordinaire (et non en envoi recommandé) par La POSTE (chèque à l’ordre de la FSC) à expédier à M. DAUT Djillali, 9 Rue Clément Ader 33560 CARBON BLANC
(*) EXAMEN TECHNIQUE FEDERAL [ETF], ÉQUIVALENCE DE DIPLOME [EDF], MISE À JOUR DE DIPLOME [MDF], RECONNAISSANCE DES EXPÉRIENCES TECHNIQUES [RET], ACCESSION PAR LES RÉSULTATS DE COMPÉTITION [ARC], ACCESSION PAR LES TITRES SPORTIFS [ATS] ou ACCESSION A TITRE EXCEPTIONNEL [ATE]
P.S. : En supplément pour un candidat convoqué sur un stage ou examen, remettre le formulaire papier avec les pièces demandées (originaux des attestations), dans une pochette transparente perforée (de classeur) +pièce d'identité
Licences
Évènements
Formations
Contact