Boxe mixte martiale

Responsable de la Division Nationale "boxe mixte martiale" (RDN) : Djillali DAUT (5ème degré FEBMM)

  • - Equipe technique : 
  • - Référent national des grades : Djillali DAUT 

 

   

     

 

 FlagFrn[1]   ► BOXE MIXTE MARTIALE

METHODE FRANCAISE DE COMBAT

La boxe mixte martiale (BMM) est une discipline née en France, qui associe plusieurs arts martiaux et sports de combat.

Après un long séjour dans les pays asiatiques Djillali DAUT 5ème degré crée cette discipline en 2009 et met en place la Fédération Ethique de Boxe Mixte Martiale [FEBMM] en 2014. Cette dernière est parrainée par Mme Christine CICOT 6ème Dan de Judo/ju-jitsu et médaille de bronze aux J.O. d'Atlanta et M. Jean BOURDIN 3ème Dan de Judo et 2ème Dan de Jiu-jitsu brésilien et représentant en région Nouvelle-Aquitaine le Gracie Barra.

C’est le précieux conseil donné à Djillali DAUT par un Maître instructeur au cours d’un stage en Malaisie réunissant des ceintures noires appartenant à différentes disciplines qui lui donnera l’idée quelques années plus tard de créer le concept de "Boxe Mixte Martiale".

L’idée fondamentale qu’il développe est celle de la combinaison de différents arts martiaux pour n’en faire qu’un. Cette construction apparaît très vite extrêmement pertinente. À y regarder de plus près, aucun système martial n’est totalement satisfaisant. Dans ce contexte, la combinaison de plusieurs techniques de base empruntée à différents arts martiaux, dans les systèmes d'auto-défense (Muay Boran, Penchak Silat, Kick-défense), dans les sports de combat de percussion (Kick-Boxing, Muay-Thaï), dans les sports de combat de préhension (Lutte, Judo) et dans les sports de combat de soumission (Jiu-jitsu brésilien), permet une pratique efficace et complète. De plus, cette approche laisse une grande liberté au pratiquant de choisir un type de technique plutôt qu'une autre, tout en imposant son style personnel. En effet, tout art martial quel qu’il soit ne peut avoir d’efficacité qu’à la condition qu’il soit d’abord pensé avec l’esprit et le cœur avant de l’être avec les armes corporelles à disposition (techniques de percussion de jambe et de bras, techniques de saisie et déséquilibre, etc.). Sans oublier que le plus méritant, dans la pratique des arts martiaux, est celui qui fait de l’exemplarité du comportement et de l’intégrité morale des qualités majeures une valeur incontournable.


Technique et règlementation de la BMM

Préambule

Elle pourrait se caractériser ainsi : "C’est une méthode de combat qui vise à vaincre, tout en intégrant plusieurs styles et qui s’adapte à la personnalité de chaque pratiquant". Comme Bruce Lee l’expliquait « c’est une façon de dire que le véritable but des arts martiaux n’est pas la forme, mais atteindre son adversaire ». La différence la plus évidente avec l’aspect classique des arts martiaux est l’absence de toute passivité.

La Boxe Mixte Martiale n’est constituée que de mouvements offensifs. Les trois spécificités techniques de cet art sont : l’efficacité, la spontanéité et la simplicité.

 

Technique

C’est un mélange de sports de combat et d’art martiaux traditionnels. Ne pas tout prendre dans une discipline, mais juste ce qui est efficace.

Les prises de disciplines différentes doivent se compléter. Deux objectifs différents mais en les unissant peuvent faire un art martial complet. Nous travaillons dans une garde de type "boxe pieds-poings", mais inversée (c'est-à-dire, poing puissant et jambe forte en avant de la garde).

 

Composition technique de la boxe mixte martiale

1. Auto-défense - 20% : : Techniques de déplacement et de riposte

  • - Kick-défense
  • - Pencak-Silat
  • - Muay-Boran.

2. Boxe pieds-poings - 30% : : Techniques de percussion

  • - Kick-Boxing
  • - Muay-Thaï.

3. Aspect martial - 50% : Techniques de préhension et de soumission

  • - Lutte, Judo
  • - Jiu-jitsu Brésilien.

 

La stratégie de combat

  1. Travailler son adversaire debout en techniques de pieds-poings. Chercher à le neutraliser ou à le déstabiliser.
  2. Pouvoir dans l’action neutraliser son adversaire ou le contrer en se servant de prises empruntées aux arts martiaux traditionnels.
  3. Si l’opportunité se présente emmener son adversaire au sol pour le neutraliser en soumission.

 

Les assauts (rencontres sportives)

  • Assaut éducatif (light-contact) pour les enfants – de 15ans : 3 reprises de 1 mn (masculin et féminin) - techniques sans puissance
  • Assaut technique (light-contact) pour les adultes, 3 reprises de 2 mn (masculin et féminin) - techniques sans puissance
  • Combat pour les adultes en B.M.M : 3 reprise de 3 mn (masculin et féminin) - techniques appuyées.

Le temps de repos entre chaque reprise est d' 1 mn pour les styles indiqués ci-dessus.

 

Comportement en combat

  1. Etre rapide dans le contre mais surtout dans les esquives,
  2. Maîtriser ses émotions : la peur, la violence, l’angoisse, le doute, la connaissance de soi.

 

Règlement

Tenue et équipement :

1°) Le combattant est autorisé à porter la tenue du style de la discipline pratiquée habituellement dans l’activité de Boxe mixte martiale Short long et tee-shirt Rash-Guard.

2°) Les pratiquants doivent être équipés de : Paire de gants de MMA - Coquille anatomique pelvienne - Protège-dents - Protèges-tibias-pieds.

  • - Casque
  • - Protèges-coudes
  • - Protège-poitrine pour les femmes.
  • - Plastron court pour les moins 15 ans.

Par mesure d’hygiène et de sécurité, les ongles des pratiquants devront être coupés courts (Pieds et mains).

Aucun bijou d’aucune sorte et sous quelque forme que ce soit n’est autorisé, alliance comprise.

Le port des lunettes est interdit, par contre les verres de contacts pourront être utilisés en rencontre de light-contact.

 

Actes prohibés dans la boxe mixte martiale de compétition

  1. Frappe violente sans maîtrise au niveau de la tête pour les débutants, les frappes non contrôler à la tête seront autorisé uniquement pour les confirmés de Boxe Mixte Martiale.
  2. Frappe sur la nuque, utiliser délibérément le "coup du lapin".
  3. Frapper toute la région du dos, sauf sur une action retournée de l’adversaire.
  4. Frapper un adversaire dans la préhension et au sol.
  5. En light-contact les coups à la tête doivent être maîtrisé. Toute touche non contrôlé dans les cas cités précédemment entraîne la disqualification immédiate du combattant fautif.
  6. Coups piqués avec les doigts ou viser les yeux avec les pouces.
  7. De maitre ses doigts dans les orifices de l’adversaire.
  8. Coups au niveau du triangle génital.
  9. Coups de tête.
  10. Fuir et sortir volontaire de la surface de combat.
  11. Tourner volontairement le dos à l’adversaire pour fuir une attaque de celui-ci.
  12. De tenir de la main une corde du ring.
  13. De frapper un adversaire à terre ou en train de se relever.
  14. De frapper derrière la tête.
  15. De tenir un adversaire d’une main et de le frapper de l’autre.
  16. De frapper avec le gant ouvert.
  17. D’insulter l’adversaire, de jurer ou d’employer un langage grossier ou inconvenant.
  18. De tourner le dos à l’adversaire sans exécuter une technique.
  19. De fuir ou de refuser le combat.
  20. De Mordre, cracher sur l’adversaire, sur l’arbitre ou sur toute chose vivante ou non.
  21. De parler en combattant.
  22. La pratique de toute prise de saisie, blocage puis tomber sur les cervicales, (souplesse arrière).
  23. De faire massue avec les deux mains.

Les grades techniques de base pour la "boxe mixte martiale" délivrés par l'enseignant du club

. Les ceintures dites "de couleur" pour un pratiquant de moins de 13 ans

En France, pour un passage de grades de base en club et jusqu’à la ceinture de couleur marron :  Les critères d'obtention du grade sont appliqués de la même manière pour toutes et tous mais adaptés à l'âge, et aux capacités motrices du concurrent. Le passage de grade tient également compte de l'assiduité et de la motivation du concurrent durant la saison en cours.

L'examen en club se déroule face à un jury de ceintures noires et marron. Si un pratiquant a l'impossibilité de participer à un passage de grade pour des raisons valables, son examen peut être différé de quelques jours.

Chaque passage de grades est évalué par un test technique.

L’ordre des ceintures pour les jeunes dans un club : Blanche/Jaune, Jaune, Jaune/Orange, Orange, Orange/Verte et Verte. Puis à partir de 13 ans, un jeune confirmera la ceinture verte dite « Adulte », puis la ceinture Bleue, Violette et Marron

. Les ceintures de couleur pour un pratiquant de 13 ans & plus

L’ordre des ceintures pour les plus de 13 ans et adultes dans un club : Jaune, Orange, Verte, Bleue, Violette et Marron. Des ceintures intermédiaires peuvent être mise en place suite à un échec d’un passage de ceinture pour adulte.

. Programme des examens de grades de base délivrés par l'enseignant de club :

  • PROGRAMME GRADES DELIVRES PAR L'ENSEIGNANT DU CLUB
  • . Fiches d'auto-évaluation du niveau de pratique :
  • grilleautoeva-progres
  • . Grille de notation du niveau de maîtrise en sparring  :
  • grillepdgsparring
  • . Fiche de report de notes du passage de ceinture de couleur :
  • grillereport-de-notes
  • . Attestation de grade de couleur (dossier compressé)
  • ATTESTATIONS MOINS DE 15 ANS
  • ATTESTATIONS 15 ANS & PLUS
N.B. : Le dispositif d'obtention des grades de couleur en club est détaillé au menu "Diplômes de grades techniques"

Les grades techniques supérieurs pour la "boxe mixte martiale" délivrés en Occident par un jury fédéral

. Formules d'accès aux grades techniques supérieurs :

A. Filière des examens fédéraux – formules dites EXAMENS TECHNIQUES [ET] ci-dessous :
  1. Examen technique classique pour un moins de 35 ans [ETC]
  2. Examen technique aménagé pour un vétéran de 35 ans et plus [ETA]
  3. Examen technique spécial pour un cadre fédéral, athlète émérite et entraîneur émérite [ETS]
  4. Examen technique en sport adapté (handisport) [ETH]
  5. Examen technique réduit pour un compétiteur disposant de 50% de points de compétition (nombre de rencontres, nombre de victoires et titres sportifs) [ETR] - Voir les formulaires fédéraux "demande d’accession de la C.N. résultats de compétition » par les titres sportifs" ou "demande d’accession à la C.N. par les titres sportifs de haut niveau"
 B. Filière de la validation des acquis de l’expérience [VAE] – formules EXPÉRIENCE et RÉSULTATS DE COMPÉTITION ci-dessous :
  1. Reconnaissance des expériences techniques pour un vétéran de 35 ans et plus [RET] - Voir le formulaire fédéral "demande « demande d’équivalence, mise à jour et V.A.E. avec diplôme"
  2. Accession par les résultats de compétition pour la CN1° à CN5° (addition des points de combat : nombre de rencontres, victoires, titres et podiums) [ARC] - Voir le formulaire fédéral "demande d’accession à la C.N. par les résultats de compétition"
  3. Accession par les titres sportifs en junior/senior de la série « élite » pour la CN1° à CN5° [ATS] - Voir le formulaire fédéral "demande d’accession à la C.N. par les titres sportifs de haut niveau"
  4. Accession à titre exceptionnel [ATE] - Voir le formulaire fédéral "demande d’accession à la C.N. à titre exceptionnel"
C. Filière de l’équivalence d’un diplôme fédéral [EDF] & mise à jour d’un diplôme fédéral [MDF] - Voir le formulaire fédéral " demande « demande d’équivalence, mise à jour et V.A.E. avec diplôme"
N.B. : Le dispositif d'obtention de la ceinture noire est détaillé au menu "Diplômes de grades techniques"

. Programme des examens techniques des grades supérieurs délivrés par un jury fédéral

Voir la page : https://www.fscfrance.fr/sujets-des-examens-techniques/ au chapitre "sports pieds-poings-sol"


Diplômes d'enseignant bénévole de club, délivrés à la F.S.C. par un jury fédéral, pour la "boxe mixte martiale"

Comme pour les autres disciplines affiliées à la FSC, il existe TROIS niveaux de diplôme d'enseignant de club :
  •  - [AAF] : Attestation d'Aide-animateur fédéral (ASSISTANT).
  • - 1er degré [DAF] : Diplôme d'ANIMATEUR fédéral (MONITEUR). Il permet de mettre en place et d’encadrer une séance de sports de combat et arts martiaux quel que soit le public.
  • 2e degré [DIF] : Diplôme d'INSTRUCTEUR fédéral. Il permet d’assurer la responsabilité technique et pédagogique d’un club de sports de combat et arts martiaux.
  • - 3e degré [DPF] : Diplôme de PROFESSEUR fédéral. Correspond à un enseignant expérimenté dans sa propre discipline et possédant des fortes connaissances dans les disciplines du même groupe permet des fonctions de cadre régional - aide à la formation des diplômes d’enseignant de club et siéger à des jurys d'examen de diplômes d'enseignant.
N.B. : Le dispositif de formation d'enseignant de club est détaillé au menu "Diplômes d'enseignant de club"
Licences
Évènements
Formations
Contact